Pas de trêve estivale pour le Front National 86 – Juillet 2014

Le Front National / Rassemblement Bleu Marine ne chôme pas sur le terrain du militantisme en cet été 2014.

Boitage avec le tract sur les cambriolages ainsi que celui sur la dissolution de l’Assemblée nationale d’un côté.

Et de l’autre un collage intensif d’un grand nombre des villes du département de la Vienne.

2014-06-09_14.29.592014-06-15_13.27.302014-06-14_06.54.51jjfqsffdv

Amplifions la Vague Bleu Marine dans nos communes.

Contactez-nous sur notre adresse électronique : fn86180@gmail.com ou sur notre téléphone 06 65 86 46 86

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/pas-de-treve-estivale-pour-le-front-national-86-juillet-2014/

La fête du 14 Juillet à Poitiers en proie aux voyous

 Pourtant lors de la campagne électorale, Monsieur le Député Maire Alain Claeys nous avait martelé que Poitiers était une ville calme et sereine. 


Seulement voilà,  les faits parlent d’eux-mêmes. 

banlieues
Entre l’agression d’une gérante d’un magasin des Trois-Cités, celle d’un jeune au centre-ville , des braquages à main armée et bien d’autres encore,  la fête nationale du 14 Juillet tourne à la tragédie avec des voyous qui sèment la terreur et ont causé de multiples dégâts dans différents lieux des Couronneries:  un véhicule du Grand Poitiers renversé et cabossé, incendies volontaires de poubelles, du mobilier urbain de Vitalis détruit, et j’en passe….. 


Malgré ces évènements, à Poitiers, tout va bien Madame la Marquise, tout va très bien.


Quelles excuses va-t-on encore trouver à ces délinquants, multirécidivistes le plus souvent ? Perte et manque de repères ? Enfance douloureuse ? Misère sociale ? …

 Les rêves utopiques des socialistes, trouvant leur expression la plus évidente dans un laxisme toujours plus abjecte, débouchent sur les cauchemars les plus sombres pour les citoyens de Poitiers et de France.

Cauchemars qui menacent notre équilibre de vie et notre sérénité…

Il y a un temps pour la morale, il y a un temps pour l’action qui se fait attendre. Il faudra bien à un moment donné que cela cesse »

Alain VERDIN
Responsable Départemental FN 86

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/la-fete-du-14-juillet-a-poitiers-en-proie-aux-voyous/

Non, nous ne prenons pas nos rêves pour des réalités

Dans un article paru avant les élections du 25 mai nous écrivions : « Ce qui compte c’est que la victoire annoncée du FN soit diluée dans le nombre le plus important de suffrages, exprimés, blancs ou nuls pour minimiser leur défaite en jurant qu’ils ont bien reçu le message des Français et qu’ils en tireront les leçons. »

 fn_europeennes_mai_2014_maxppp

Passera le temps médiatique de la digestion, c’est-à-dire une ou deux semaines et quelques scandales sortis opportunément et ils reprendront leur train-train habituel../…

Plus récemment nous dénoncions les arrangements de l’UMPS en faveur de Jean-Claude Junker :

« Alors que la méfiance des eurosceptiques augmente de jour en jour, la réponse de la classe politique est celle d’un « plus d’Europe ».

Les faits ne nous ont-ils pas donné raison ?

Après les victoires sidérantes du FN aux dernières élections, la classe politique en état de décomposition avancée, a suppuré les affaires de l’UMP et de Sarkozy pour masquer son impuissance à empêcher le déclin programmé d’une France engoncée dans la camisole de force européenne.

L’élection de Mr Junker à la tête de la Commission européenne et son discours d’intronisation  viennent, une fois de plus, confirmer notre analyse.

6a00d83451619c69e201a3fd1028b2970b

Les « experts » autoproclamés n’ont désormais comme horizon que l’espoir que Mr Sarkozy ou Hollande (quelle différence pour eux?) se retrouvent face à Marine Le Pen en espérant que le réflexe « républicain » du « tout sauf le FN » leur permettra de se hisser sur le trône de l’ Ubu roi[1] qu’est devenu la V ème République.

Mais le 22 avril 2002 est loin. L’eau du Clain a coulé depuis sous le pont St Cyprien.

Chirac s’est enfoncé dans le néant de sa fin de mandat.

Sarkozy élu face à une Ségolène qui n’a de Royale que le nom, a provoqué une aversion que l’on pensait indépassable jusqu’à ce que Hollande, l’élu par défaut, s’enfonce lui aussi dans les abysses régulièrement sondés d’une impopularité qui constituera son seul record avant de redevenir le conseiller général de la Corrèze qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être.

Leur drame est que les électeurs, de droite comme de gauche, sont de plus en plus nombreux à se dispenser du vote « antifasciste », à se libérer et à se prononcer ouvertement en faveur d’une alternative qui leur paraît de plus en plus réaliste.

Donnez du temps au temps et nos rêves deviendront réalité.

 

L’équipe du FN 86

[1]      Pièce surréaliste d’Alfred Jarry (1896) « souvent perçue comme l’archétype des effets de l’ivresse du pouvoir sur l’homme qui se perçoit d’abord comme innocent… Le personnage d’Ubu est devenu proverbial , symbole du délire du pouvoir et de l’absurdité des hiérarchies politiques » Wikipédia.org.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/non-nous-ne-prenons-pas-nos-reves-pour-des-realites/

« Dissolution, Redonnons la parole au Peuple ! » distribué dans les boites aux lettres de la Vienne – Juillet 2014

Le nouveau tract du Front National-Rassemblement Bleu Marine est distribué dans les boites aux lettres du département de la Vienne depuis deux semaines.

2014-07-02_17.02.34

Ce tract demande une dissolution de l’Assemblée Nationale car François Hollande et son gouvernement n’ont plus le soutien populaire nécessaire pour agir.

La France n’est plus gouvernée.

Cette situation aggrave encore un peu plus la crise morale, politique et économique qui frappe notre pays.

 

Le Président a le pouvoir de dissoudre l’assemblée nationale.

Il doit donc faire usage de ce pouvoir pour redonner la parole aux Français et enfin changer radicalement de politique!

 

Une fois élus, vos représentants Front National/Rassemblements Bleu Marine s’engagent à défendre :

- la souveraineté du peuple : dans tous les domaines, les Français doivent avoir la maitrise de leurs politiques et de leur destin. Les lois françaises doivent être supérieures en droit aux textes européens.

 

- La tolérance zéro en matière de sécurité et de justice;

 

- L’arrêt de l’immigration massive et le contrôle de nos frontières; il faut sortir de l’espace Schengen.

 

- Une politique économique cohérente et conforme aux intérêts de la France, avec :

 

1) le Patriotisme économique : priorités aux entreprises françaises dans l’accès aux marchés publics et mise en place d’un véritable État stratège pour développer notre industrie et défendre nos fleurons (ex: Alstom);

 

2) le protectionnisme intelligent;

 

3) une monnaie nationale adaptée à notre économie (comme 95% des pays du monde)…

 

- Le modèle social Français et l’égalité entre les territoires.

 

Rejoignez le Mouvement Patriote

contactez-nous sur notre adresse électronique : fn86180@gmail.com ou sur notre téléphone 06 65 86 46 86.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/dissolution-redonnons-la-parole-au-peuple-distribue-dans-les-boites-aux-lettres-de-la-vienne/

Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne

Pour qui suit l’actualité européenne, il n’aura pas échappé que d’une part l’allemand Manfred Weber est le président du groupe (PPE) auquel appartient l’UMP, et que d’autre part Martin Schulz, un autre allemand, dirigera le groupe socialiste.

http://static.skynetblogs.be/media/101313/3844004375.2.jpg

Il n’aura échappé à personne non plus que ces deux groupes, ainsi que les chefs d’Etat (à l’exception de la grande Bretagne et de la Hongrie) se sont mis d’accord pour désigner Jean Claude Juncker tête de liste des conservateurs européens du PPE, comme président de la commission.

C’est ainsi que les deux grands partis français (UMPS), après le FN, ont passé un véritable accord de gouvernement au niveau européen, une fois de plus contre l’avis exprimé par les peuples d’Europe, pour renforcer la politisation de l’Europe, qui la rapprochera d’une fédération.

Le jeu politique consiste à faire croire que cette évolution tendrait vers l’instauration d’une démocratie parlementaire voulue par les Européens.

C’est oublier que si cette volonté des européistes était bien celle de la Convention européenne (2002-2003) qui a rédigé le projet de traité constitutionnel de Lisbonne, en 2005 un référendum leur avait clairement signifié la désapprobation de la volonté populaire.

Mr Sarkozy, en parfait accord avec la classe politique d’alors, avait su contourner l’obstacle.

Une révision de la Constitution française, effectuée par la voie du Congrès (Assemblée Nationale plus Sénat) le 4 février 2008, avait permis la ratification du traité par la voie parlementaire.

marine-le-pen-dit-non-bruxelles

Malgré les résultats du FN, il est certain que l’enjeu des dernières élections européennes, brouillé par la propagande médiatique, a échappé à beaucoup de citoyens.

Alors que la méfiance des eurosceptiques augmente de jour en jour, la réponse de la classe politique est celle d’un « plus d’Europe ».

Le réveil n’en sera que plus douloureux.

Le mépris de la démocratie risque un jour de se payer au prix fort.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/jean-claude-juncker-a-la-tete-de-la-commission-europeenne/

Poitiers, la place d’armes investie par les supporters algériens (Vidéo)

Mercredi 25 juin, 23h45.

L’équipe de France de football se qualifie pour les 8èmes de finales de la Coupe du Monde au Brésil, le nul concédé à l’Equateur par l’équipe B suivant les deux magnifiques victoires contre le Honduras et la Suisse.

La France reste calme et prudente, car la compétition est encore longue.

54230429

On disserte sur le rôle clé de Valbuena, on polémique sur la place à accorder à Pogba ou Schneiderlin en équipe A, bref, on analyse le match et on parle tactique en attendant le prochain match contre le Nigeria. On aurait de quoi être satisfait, pourtant :

Après la finale cauchemardesque de 2006, après l’Euro 2008 et la Coupe du Monde de 2010 où la France sera éliminée, les deux fois, après trois matchs calamiteux, et après un Euro 2012 où notre équipe tomba logiquement en quarts contre l’Espagne, nous assistons cette année à une résurrection des Bleus qui, enfin, ont envie de gagner et sont fiers de porter nos couleurs.

Malgré ces multiples satisfactions, aucun débordement, aucun concert de klaxons, ce soir du 25 juin.

L’arrogance des années passées nous a appris à rester humbles et concentrés sur le match suivant.

Jeudi 26 juin, 24 heures plus tard.

L’équipe d’Algérie se qualifie à son tour suite à un nul concédé à la Russie, précédé d’une défaite logique contre la Belgique et une victoire à l’arrachée contre la faible Corée du Sud.

Pour la seconde fois en 5 jours, la France chavire de Roubaix à Tamanrasset dans ce que les médias appellent sobrement une « explosion de joie ».

En guise d’explosion de joie, ce sont des milliers de drapeaux algériens qui sont brandis sur nos places et dans nos rues, alors que flambent allègrement poubelles et véhicules divers.

C’est que l’Algérien a la victoire internationale, au point d’importer de manière autoritaire dans des pays étrangers son sens de la fête.

C’est à chaque fois que l’Algérie joue le même scénario : la France retient son souffle et cherche une place de parking sécurisée pour ses véhicules.

Victoire ou défaite, là n’est pas la question. L’Algérie démontre qu’elle a onze joueurs capables de taper pendant 90 minutes dans un ballon, alors la France doit savoir qu’elle existe, et sitôt les trois coups de sifflets finaux, la France va savoir. Hier soir n’a évidemment pas dérogé à la règle.

A Paris, les Champs-Elysées ont été « investis » par des milliers de véhicules, et la « fête » a connu les « traditionnels débordements » qui ponctuent cette communion pleine d’allégresse. 74 interpellations, selon le bilan fourni par le Ministère de l’Intérieur, dont on connaît les dispositions à atténuer les chiffres qui l’embarrassent.

Les crémations de joie de véhicules ont également été constatées dans plusieurs grandes villes de France, conformément aux traditions festives des « Algériens de France ».

Ces crémations de joie qui sont d’ailleurs le triste miroir des crémations de dépit quand l’Algérie perd.

Dans ce fracas et cette confusion, il est impossible de ne pas remarquer la complaisance avec laquelle les autorités françaises réagissent, ou plutôt ne réagissent pas.

Ne surtout pas troubler la « fête » !!

C’est ainsi que notre Avenue des Champs-Elysées, interdite par Manuel Valls de manière autoritaire à la Manif Pour Tous l’année dernière, est systématiquement occupée par les « forces algériennes de l’intérieur » à l’issue du match, sous l’œil passif des forces de l’ordre.

C’est ainsi que les soirs de match de l’équipe algérienne, le code de la route fait l’objet de dérogations spéciales : il est en effet autorisé pour les supporters des « Fennecs » de rouler en trombe sur les boulevards, de s’asseoir sur le rebords de portières, joints au vent et conducteurs en état d’ébriété avancé, tout en hurlant des propos insultants envers notre pays, en toute impunité.

Le malheureux flic qui tentera un rappel à l’ordre sera invité à « niquer » soit « sa race », soit « sa mère », soit « la France », c’est au choix.

Début juillet, l’automobiliste sans histoire qui sera flashé à 95 au lieu de 90 sur la route des vacances, puis qui sera contrôlé parce que son feu-stop arrière droit présente un dysfonctionnement, n’aura pas droit à la même clémence, et sera sanctionné sans pitié à la hauteur de son (grave) délit.

Poitiers, comme chaque grande ville de France, a eu droit à sa « fête » hier soir encore. Les Poitevins, pourtant invités à ne pas circuler en centre-ville à bord de leur véhicule, ont eu la nuit dernière la surprise étonnante de voir que les supporters algériens ont droit à des dérogations spéciales, ici aussi : exceptionnellement, la Place d’Armes a été unilatéralement ouverte aux véhicules des supporters en liesse, qui ont pu à loisir faire exploser des pétards à 1 heure du matin tout en roulant en toute liberté sur la précieuse place si chère à notre vénéré maire (et accessoirement au contribuable).

Pour y accéder, il a forcément fallu emprunter la rue Victor-Hugo pourtant en sens unique sur sa moitié, et interdite aux véhicules particuliers sur son autre moitié. Qu’importe !!

L’Algérie est en 8èmes !! Pas un policier aux abords de la mairie au moment où ces images ont été tournées. « Ne surtout pas gâcher la fête »…

Le patriote poitevin amateur de football serait alors en droit de croire qu’il sera autorisé en cas de qualification de l’équipe de France pour la finale (on exulte rarement plus tôt en compétition) d’arriver en voiture sur la Place d’Armes par un sens interdit tout en brandissant le drapeau tricolore.

Cette question restera pourtant sans réponse : le patriote français, qu’il soit amateur de football ou pas, a cependant la mauvaise habitude de respecter la loi.

Il klaxonnera un peu le cas échéant sur les boulevards à vitesse réglementaire, tout en évitant soigneusement la crémation de véhicules et les insultes aux forces de l’ordre. Décidément, le Poitevin n’a pas le sens de la fête !!

VIDEO

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/poitiers-la-place-darmes-investie-par-les-supporters-algeriens/

Le Front National de la Vienne au cœur des campagnes – Juin 2014

La présence des équipes du FN 86 est toujours aussi importante dans nos campagnes, la ruralité étant au cœur de nos priorités.

2014-06-07_06.48.47

 

 Nous militants poursuivons l’implantation locale insufflée par Marine Le Pen dès son investiture à la tête du Front National.

La diffusion de nos idées passe essentiellement par le terrain, nous permettant ainsi d’être au plus proche de vos réalités.

 Le boîtage et le collage notamment comme moyens de diffusion de nos idées patriotes et sociales dans nos villes et dans nos villages, idées trop souvent caricaturées par des médias dominants aux ordres d’une caste déconnectée du peuple et de ses préoccupations.

 Ainsi, au travers de ce site, nous souhaitons vous faire part de nos solutions concernant le pouvoir d’achat, thème essentiel s’il en est de notre projet.

 Sur cette page vous trouverez nos principales propositions, pour plus d’informations et un développement plus approfondi de nos idées, nous vous invitons à cliquer sur le lien ci-dessous.

Propositions sur le Pouvoir d’achat :

5569486-pourquoi-la-baisse-du-pouvoir-d-achat-va-encore-s-aggraver

- Le redressement du pouvoir d’achat par le retour de la croissance

- La fiscalité au service du pouvoir d’achat

- La lutte contre la hausse du coût de la vie

- La revalorisation des revenus des salariés des sociétés privées

- La revalorisation des revenus des salariés de la fonction publique

- La revalorisation des pensions

- Les taux des crédits à la consommation et des crédits immobiliers contractés par des particuliers feront l’objet d’un encadrement législatif et réglementaire

 

Lien : http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/redressement-economique-et-social/pouvoir-dachat/

 Ci-dessous, retrouvez un panel de photos de nos collages récents

2014-06-07_06.48.532014-06-05_20.26.14chjkkhi

Avec nous, Venez écrire une nouvelle page de l’histoire France

Contactez-nous sur notre adresse électronique : fn86180@gmail.com ou sur notre téléphone 06 65 86 46 86.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/le-front-national-de-la-vienne-au-coeur-des-campagnes-juin-2014/

Pétition – Non au défilé des troupes algériennes à Paris le 14 juillet 2014

« Une rumeur circule dans les couloirs de l’élysée que l’on va faire défiler les troupes algériennes sur les Champs-Élysées le 14 juillet 2014.

Entretenir des relations économiques et diplomatiques suivies avec l’Algérie peut être une bonne chose mais de là à imposer au peuple Français qu’une armée étrangère et pas des moindres puisse défiler sur son sol lors d’une grande fête nationale comme le 14 Juillet ne correspond en rien sur plusieurs critères quand à la reconnaissance des soldats de toutes origines et de toutes confessions tombés au champ d’honneur lors du conflit algérien.

Le premier critère est un problème politique d’où l’Algérie est un état policier dirigé par une caste qui ne respecte pas leur suffrage aux urnes et les droits de l’homme.

S’ajoute des insultes permanentes envers notre nation et l’obstruction des dossiers emblématiques liés par exemple à l’assassinat des moines de Tibhirine.

Le second critère est un problème moral d’une armée algérienne née d’une organisation terroriste FLN dont le Président Bouteflika comparait les harkis à des collabos et les enlèvements de milliers de civils dont les familles attendent toujours des informations.

Le Président Hollande n’a pas honte et n’est pas à une provocation prêt en démontrant à quel point il en arrive à en mépriser son pays et les morts victimes de cette armée immorale.

Quelle infamie ! »

Alain Verdin

 

 

NationsPresse Info / Magazine

 
 

S’abonner au mensuel d’information 100% patriote

 
     
     
 

Pétition – Non au défilé des troupes
algériennes à Paris le 14 juillet 2014

 
 

Signez la pétition en cliquant ci-dessous

 

http://www.nationspresse.info/petition-non-au-defile-des-troupes-algeriennes-a-paris-le-14-juillet-2014

 

Intervention de Gilbert Collard à l’assemblée Nationale

 

https://www.youtube.com/watch?v=kL9KlsMFuAc

unnamedhj

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/petition-non-au-defile-des-troupes-algeriennes-a-paris-le-14-juillet-2014/

Invitation à l’Université d’été du Front National de la Jeunesse les 6 et 7 Septembre 2014

10441405_703873503000407_8759007763960655641_n

Les 6 et 7 Septembre 2014, rendez-vous à Fréjus pour un grand rassemblement Patriote avec Marine Le Pen.

 

Veuillez imprimer et retourner le document rempli pour participer à l’Université d’été du FNJ le plus rapidement possible.

buletin

Merci de faire passer le message autour de vous :)

 

Pour plus de renseignements, 

Contactez-nous sur notre adresse électronique : fn86180@gmail.com ou sur notre téléphone 06 65 86 46 86.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/invitation-a-luniversite-dete-du-front-national-de-la-jeunesse-les-6-et-7-septembre-2014/

Éducation Nationale

Depuis quelques années, nos aristocrates de l’UMPS ont saboté avec beaucoup d’ingéniosité l’école de la République, celle qui permettait à des enfants issus de milieux ouvriers et agricoles de gravir l’échelle sociale et de s’assurer un avenir meilleur. 

Désormais, éducation rime avec moyens financiers.

1445939_3_6502_ill-1445939-531e-000-par3426388_0f2c68c0b902126d22db93c9987fd47d

Notre éducation nationale, et pas uniquement celle des syndicats enseignants dont la plupart sont à la botte du parti socialiste, n’est plus en mesure d’assurer sa mission, que dis-je, LA mission essentielle de notre école républicaine : instruire et éduquer nos enfants.

POURQUOI ?

Tout d’abord, le professeur a perdu toute autorité sur sa classe.

Il y entre parfois à reculons et en ressort soulagé de ne pas avoir eu un élève qui lui dise : « Je vais porter plainte contre toi… ».

Il sait aussi qu’il peut se faire agresser à tout moment par un élève ou un parent.

La violence dans les établissements scolaires ne se concentre plus dans la seule région parisienne, elle s’installe désormais dans les lycées, les collèges et même parfois les écoles primaires de nos régions.

Elle s’étend telle la peste.

Ce fléau  va bizarrement de pair  avec la volonté des politiques de l’UMPS de la région parisienne de délocaliser des familles entières de délinquants multirécidivistes immigrés vers nos villes et nos campagnes.

La tranquillité de la capitale n’a pas de prix.

Quant au programme que notre professeur dispense, il équivaut à deux niveaux en-dessous de celui qu’il devrait enseigner.

En effet, comment faire passer en classe supérieure des élèves qui n’ont pas le niveau ?

Il suffit de l’abaisser.

C’est ainsi que l’apprentissage du français n’a plus rien avoir avec ce que nous avons connu : la grammaire, submergée par le débilitant langage SMS, n’existe plus que par la résistance de certains professeurs  méritants ; l’histoire et la géographie sont quasiment devenues des options.

L’instruction civique, quant à elle, a disparu.

Pour survivre, le professeur doit s’investir dans des projets dits pédagogiques afin de distraire la classe et satisfaire aux exigences du rectorat.

Dans ces projets se trouveraient pourtant les contenus pédagogiques.

Ils sont biens cachés, cependant, car les élèves moyens les cherchent encore, et malheur à eux s’ils n’ont pas chez eux des parents instruits pour les leur expliquer.  « L’école pour tous » prônée par l’UMPS affiche son ambition : emmener toute une classe d’âge au Baccalauréat. Ah !

La magnifique idée socialiste.

La médiocrité sera désormais récompensée, selon les principes d’égalité, de la même manière que l’excellence, par l’obtention (sinon la remise quasi-systématique) d’un diplôme vidé de sa substance et sans plus aucune valeur.

Mais qu’importe, puisque les statistiques de réussite flattent le ministre, voire le gouvernement.

 Et l’apprentissage dans tout cela ? 

Mais l’apprentissage n’est pas assez diplômant ! Il faut des diplômes pour être reconnu par ses pairs et sur le marché du travail !

Et même si l’on est le premier incompétent de France, mais que l’on possède une multitude de diplômes, c’est suffisant pour accéder à de hautes fonctions.

Le carnet d’adresse a désormais bien plus d’importance que le carnet de notes !

Nos jeunes générations n’ont pas eu la chance de connaître cette  école qui fournissait à la fois du travail à la maison et ensuite du travail pour nous permettre de construire la nôtre. Désormais, la réussite sociale de l’enfant s’inscrit dans la plus profonde des inégalités : celle de l’argent.

Les fournitures, les cantines, les études supérieures, les livres, la voiture, le logement étudiant, le travail de nuit pour subvenir à ces besoins…

Comment faire ?

Où sont les élus UMPS en qui les Français ont remis leur confiance et leur argent pour régler ces questions qui préoccupent nos compatriotes, qui eux, n’ont pas les moyens de nos aristocrates parlementaires.

Au nom du principe de l’égalité des chances (bon principe en soi), les exigences ont disparu. Les directives ministérielles vont dans ce sens : éviter les redoublements.

Demain, on cessera également de noter le travail des élèves. On planche déjà sur le projet au Ministère de l’Education.

Les notes, ça stigmatise les cancres, anônne Hamon qui doit savoir de quoi il parle. Ce nivellement par le bas aura bien évidemment pour conséquence la démotivation des bons élèves, qui de fait ne comprendraient pas pourquoi ils travaillent pour obtenir les mêmes résultats que les cancres.

Confrontés à ce système délirant et dévalorisant, comment peut-on encore éviter la casse ? N’est-ce pas mentir à l’élève que de lui laisser croire qu’il a le niveau quand il en est à des années-lumière ?

Car il lui faudra de la chance pour trouver un emploi et croire en un avenir. Mais bon !

Il ira travailler en Pologne, comme esclave pour moins de 6 euros de l’heure, tout en étant logé dans une baraque qu’il partagera avec un colocataire Roumain, un Hongrois et un Espagnol (vive l’Europe !).

On lui prépare d’ailleurs à cet effet un SMIC européen qui justifiera son salaire de misère ! Le nivellement par le bas à tous les étages.

L’équipe du Front National 86

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/education-nationale/

Tous contre le Front National !

Depuis la victoire du Front National aux européennes, nous assistons depuis quelques jours sur notre territoire, à un véritable déni de la démocratie de la part de nos opposants politiques mais aussi de certaines personnes dites « peoples » et à de violentes attaques contre le Front National.

2014-05-29T150229Z_1007180001_LYNXMPEA4S0K9_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-POLITIQUE-MANIFESTATION

Notre ami Yannick NOAH, notre exilé fiscal national, s’est exprimé sur les résultats des européennes : « Je me sens insulté, déchiré et j’ai un peu honte quand mes amis m’appellent d’autres pays en me disant ‘qu’est ce qui se passe chez vous ? Qu’est-ce que je peux faire de plus ?

Je ne vais pas donner des leçons, les gens font ce qu’ils veulent  » Heureusement que des leçons il ne peut pas nous en donner, lui qui doit aux impôts la modique somme de 580 000 euros.

Nous, patriotes, nous nous sentons insultés par cette personne  qui ne paie pas ses impôts. De quoi  a-t-il honte ? Du choix des français !

Qu’est-ce qu’il connait de la vie quotidienne des français, lui qui vit en France moins de 6 mois par an, toujours pour éviter de payer l’impôt.

Son intervention est purement un déni de la démocratie et une insulte à notre Patrie.

Notre « amie » Elisabeth MORIN-CHARTIER qui reprend sans le savoir les mots d’un homme qu’elle aurait très certainement condamner au bûcher : BRASILLACH pour mieux le nommer.

Elle dit : «  J’ai mal à la France ». Elle rajoute : « c’est notre honte ». De quoi ? De respecter le choix des français ?

Un choix ma chère Elisabeth qui n’a pas l’aire de vous convenir.

Mais croyez-vous que la politique de l’UMPS à laquelle vous participez  nous convienne ? Croyez-vous que l’affaiblissement de la France auquel votre parti politique participe depuis plusieurs années nous satisfasse ?

Le peuple en a plus qu’assez de votre rhétorique pleine de rien et de vos phrases vides.

Votre parti, en se montrant donneur de leçons sur la rigueur à observer pour résoudre les déficits, n’a pas, semblerait-il, hésité à tricher.

Belle leçon que vous donnez à vos militants et aux français. C’est de la trahison !  

Votre temps est révolu, le nôtre arrive. Cela vous effraie, c’est normal ! Trente années passées au pouvoir, et la France connaît une crise économique et morale profonde.

Notre amie  Catherine COUTELLE du PS ou plutôt du parti Social Démocrate : « vote qui va affaiblir la voix de la France.

On donne une image assez catastrophique de notre pays. »

C’est bien pourtant son parti qui a affaibli la voix de la France, voire la France tout court, en facilitant sa désindustrialisation, en soutenant les délocalisations, par sa participation à l’élaboration d’une Europe ultra-libérale.

C’est bien vous qui, en favorisant la culture de la différence et en introduisant le multiculturalisme, avez essayé de diviser les français et fouler par la même occasion la laïcité à laquelle nous sommes, français, très attachés.

Vous êtes les fossoyeurs de la Républiques et de la France.

C’est vous et votre parti de bobos de gauchos de salon, gavés que vous êtes par une pensée unique sclérosée, qui avaient réussi à décrédibiliser la France, à l’affaiblir, et qui lui avaient donné une image catastrophique.

Nous ne l’oublierons pas et les électeurs non plus.

L’équipe du Front National 86

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/tous-contre-le-front-national/

Le Front National, Premier Parti de la Vienne (86)

La liste du Front National, conduite par Gilles Lebreton, arrive en tête des élections européennes dans la Vienne avec 22,35% des suffrages, devançant celle de l’UMP qui obtient 20,86% des votes.

PHO40d5a622-e4ed-11e3-a6b3-14f2706ddfa6-640x23024-deptutes-FN-Front-national-au-Parlement-europeen-Elections-Europeennes-25-mai-2014

Le Parti Socialiste arrive derrière avec 16,15%, Europe Ecologie – Les Verts avec 10,42%, l’Alternative UDI-MoDem avec 8,96 % et le Front de gauche avec 6,63%.

C’est une énorme progression par rapport aux présidentielles de 2012 qui avaient accordé 31,99% des voix au PS, 24,50% à l’UMP et 16,41% au FN à l’époque.

Ce succès tant mérité provient de l’implication de Marine Le Pen et de Gilles Lebreton dans une campagne de terrain intense.

10401466_638482559571442_4629054245367701285_n

Par ailleurs, depuis plus d’un an, les militants du FN/RBM 86 sont sur le terrain, aussi bien dans les grandes villes de la Vienne que dans la ruralité, pour faire connaître nos idées pour un renouveau patriote.

Certains villages, qui n’avaient pas pu voter Front National aux municipales, faute de candidats, ont pu se rattraper dimanche, et affiner la carte du vote FN dans notre département. A ce titre, notons le score retentissant de Saix (plus de 51%), de Bourdand (plus de 45%), ou encore d’Ingrandes (plus de 35%).

Nous tenons également à souligner les exemples de progressions les plus notables entre 2012 et 2014 :
Buxerolles 17,25% des voix contre 11,18% en 2012
Migné-Auxances 17,09% des voix contre 12,64% en 2012
Chauvigny 23,51% des voix contre 17,18% en 2012
Chatellerault 22,32% des voix contre 17,48% en 2012
Dissay 23,56% des voix contre 19,32% en 2012
Saint-Georges-les-Baillargeaux 21,38% des voix contre 15,49% en 2012
Avanton 24,30% des voix contre 16,15% en 2012
Fleuré 26,30% des voix contre 21,72% en 2012
Mirebeau 29,14% des voix contre 24,60% des voix en 2012
Nieuil-l’Espoir 18,46% contre 15,22% en 2012
Saint Cyr 25,50% contre 18,30% en 2012
Neuville-de-Poitou 20,90% contre 14,60 en 2012
Saint-Gervais-les-Trois-Clochers 34,34% contre 24,80 des voix en 2012
et pour conclure Lencloitre 35,26% des voix contre 26,23% des voix en 2012.

Et tant d’autres progressions qu’il nous aurait fallu écrire trois pages si nous devions tout vous faire découvrir.

10390189_877499178933074_1280877904140109352_n

Aujourd’hui, il est temps de REJOINDRE LE MOUVEMENT PATRIOTE

Venez avec nous participer à la tournée d’été 2014 du FN/RBM 86.

Cette tournée aura pour but de poursuivre nos actions de terrain (boitage et collage) tout l’été, afin de continuer à faire connaître nos idées Bleu Marine et être aux côtés des oubliés de la République.

Avec nous, Venez écrire une nouvelle page de l’histoire France

Contactez-nous sur notre adresse électronique : fn86180@gmail.com ou sur notre téléphone 06 65 86 46 86.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/le-front-national-premier-parti-de-la-vienne-86/

Bas les masques !

« Si le vote blanc est reconnu, le Front national s’écroule. » Stéphane Guyot président de l’association des citoyens du vote blanc Centre Presse 22/05/2014

Les propos du président des « citoyens du vote blanc » s’inscrivent dans la campagne de contention  du Front national dans une logique du « tout plutôt que le FN ».

204---A-bas-les-masques

Avec « quelques centaines d’adhérents », Stéphane Guyot, qui n’a pas d’argent pour la campagne européenne en trouve cependant suffisamment pour aligner six listes sur huit, faire son tour de France et celui des médias qui, fort complaisamment, lui offrent leurs colonnes.

Il aurait même trouvé une entreprise qui lui aurait fait confiance en lui imprimant 3 millions de bulletins payables sur le remboursement des frais de campagne !

Même le journaliste a pu relever que le « compte n’est pas bon » (45 millions d’électeurs 35 millions de boîtes aux lettres, 3 millions de bulletins imprimés…) 

Il faut galérer comme le font les militants du Front pour savoir ce que coûte une campagne non seulement en argent mais aussi en investissement personnel pour s’interroger sur la spontanéité de ce mouvement.

Et si le vote blanc était plutôt la réponse appropriée à l’abstentionnisme qui fait si peur aux partis du système ?

Non, le vote pour le FN n’est pas réductible aux votes protestataires qui trouveraient suffisamment de listes pour signifier un mécontentement de droite, de gauche ou même du centre.

Ce qui est en cause c’est la défection du noyau dur des électeurs de l’UMP et du PS qui préféreront s’abstenir plutôt que de voter pour leurs politiciens en quête de postes de repli après leurs défaites passées et à venir. Les sondages ont montré qu’ils ne se reportaient pas de manière significative sur le FN.

Ce qui compte c’est que la victoire annoncée du FN soit diluée dans le nombre le plus important de suffrages, exprimés, blancs ou nuls pour minimiser leur défaite en jurant qu’ils ont bien reçu le message des Français et qu’ils en tireront les leçons.

Passera le temps médiatique de la digestion, c’est à dire une ou deux semaines et quelques scandales sortis opportunément et ils reprendront leur train-train habituel 

 

D’années en années les résultats des élections ont montré que les électeurs ne sont plus dupes et que le FN est de plus en plus reconnu comme une alternative crédible à ces jeux politiciens.

C’est ce qu’il faut démontrer ce dimanche 25 Mai.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/bas-les-masques/

Ce dimanche 25 Mai, VOTEZ PATRIOTE, VOTEZ GILLES LEBRETON !

1620798_580285912078733_2383557726164662061_n

10300318_10152064929793085_4040138023212224963_n

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/ce-dimanche-25-mai-votez-patriote-votez-gilles-lebreton/

Dernière ligne droite pour les militants du Front National 86 avant les élections européennes

2014-05-16_06.44.38

Le compte à rebours est enclenché et ces élections cruciales de ce dimanche 25 Mai 2014 nous permettront peut-être d’arracher notre destin à Bruxelles.

Seulement, les citoyens français doivent nous accorder leur confiance. Cet enjeu est de taille et à nous de nous en donner les moyens pour y réussir.

La plupart des militants FN/RBM 86 sont sur le pont à travers les boitages dans de nombreuses villes autour de Poitiers ainsi que des collages massif dans notre département de la Vienne.

Les retours du terrain sont le plus souvent vraiment motivants et nous laissent présager un réveil français tant espéré. Réveil patriote qui se vérifiera le soir du 25 Mai.

Le 25 Mai, Votez Gilles Lebreton, candidat FN-RBM pour le grand Ouest.

Quelques photos des collages récents effectués sur le département.

2014-05-15_14.22.442014-05-15_14.22.482014-05-17_14.27.372014-05-17_14.27.40

Rejoignez le Mouvement Patriote

contactez-nous sur notre adresse électronique : fn86180@gmail.com ou sur notre téléphone 06 65 86 46 86.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/derniere-ligne-droite-pour-les-militants-du-front-national-86-avant-les-elections-europeennes/

Mercredi 21 Mai à 17H30 – Rendez vous avec Gilles Lebreton à la Maison du Peuple pour un meeting de campagne

noname

Je vous rappelle la venue à Poitiers le mercredi 21 mai de notre candidat pour les élections européennes Gilles Lebreton.

Celui-ci tiendra une conférence de presse suivie d’un meeting public salle Thimbault à la Maison du peuple, entrée rue Saint Pau (quartier de la Gibauderie) à partir de 17h30.