«

»

Armement des policiers municipaux. Pour nous c’est OUI !

Face à la montée de la menace terroriste, le maire de Saint-Benoît, est le premier maire de l’agglomération à vouloir armer sa police municipale.

Les maires de Poitiers, Buxerolles et Migné-Auxances empêtrés dans leurs idéologies laxistes s’y opposent bien évidemment.

Amiens-dit-non-l-armement-de-sa-police-municipale084135

Notre position est claire du coté du Front National / Rassemblement Bleu Marine, pour nous c’est OUI !

Il faut selon nous préserver la sécurité des citoyens.

 

Cette démarche est accompagnée par le ministre de l’Intérieur, qui s’est engagé à mettre gratuitement à disposition des villes qui en feraient la demande 4.000 pistolets et à subventionner l’acquisition de gilets pare-balles.

Cette armement entre dans une démarche globale de protection des agents

Une circulaire du ministère de l’Intérieur datée du 29 mai 2015 se montre particulièrement favorable à l’armement des policiers municipaux.

Ce texte appelle les préfets à privilégier les demandes d’armement formulées par les maires.

Être policier municipal est un métier à risques, qui peut avoir des conséquences tragiques.

Ne pas donner les moyens à ces policiers d’agir et de se défendre alors qu’on les expose est tout aussi dangereux.

Il est important de rappeler que 2/3 des homicides volontaires sur des policiers ont lieu lors d’interventions en matière de code de la route ou d’assistance à des personnes impliquées dans un différend (victime de vol ou d’agression) et que ces types de mission, dans les faits, sont dévolues à la Police Municipale, souvent en tant que premier intervenant.

 

Quand aux policiers municipaux, ils y sont très largement favorables car ils interviennent de plus en plus dans des conditions difficiles, face à des personnes souvent armées, mettant ainsi leur vie en jeu.

Par ailleurs, l’utilisation de leur arme ne peut se faire que sous le régime, très encadré, de la légitime défense (telle que définie par l’article L122-5 du Code pénal) ce qui est un gage supplémentaire en matière de contrôle des pratiques.

Alain Verdin
Secrétaire Départemental
Front National 86
Conseiller Régional

Arnaud Fage
Responsable Première Circonscription de la Vienne

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/armement-des-policiers-municipaux-pour-nous-cest-oui/