«

»

Bas les masques !

« Si le vote blanc est reconnu, le Front national s’écroule. » Stéphane Guyot président de l’association des citoyens du vote blanc Centre Presse 22/05/2014

Les propos du président des « citoyens du vote blanc » s’inscrivent dans la campagne de contention  du Front national dans une logique du « tout plutôt que le FN ».

204---A-bas-les-masques

Avec « quelques centaines d’adhérents », Stéphane Guyot, qui n’a pas d’argent pour la campagne européenne en trouve cependant suffisamment pour aligner six listes sur huit, faire son tour de France et celui des médias qui, fort complaisamment, lui offrent leurs colonnes.

Il aurait même trouvé une entreprise qui lui aurait fait confiance en lui imprimant 3 millions de bulletins payables sur le remboursement des frais de campagne !

Même le journaliste a pu relever que le « compte n’est pas bon » (45 millions d’électeurs 35 millions de boîtes aux lettres, 3 millions de bulletins imprimés…) 

Il faut galérer comme le font les militants du Front pour savoir ce que coûte une campagne non seulement en argent mais aussi en investissement personnel pour s’interroger sur la spontanéité de ce mouvement.

Et si le vote blanc était plutôt la réponse appropriée à l’abstentionnisme qui fait si peur aux partis du système ?

Non, le vote pour le FN n’est pas réductible aux votes protestataires qui trouveraient suffisamment de listes pour signifier un mécontentement de droite, de gauche ou même du centre.

Ce qui est en cause c’est la défection du noyau dur des électeurs de l’UMP et du PS qui préféreront s’abstenir plutôt que de voter pour leurs politiciens en quête de postes de repli après leurs défaites passées et à venir. Les sondages ont montré qu’ils ne se reportaient pas de manière significative sur le FN.

Ce qui compte c’est que la victoire annoncée du FN soit diluée dans le nombre le plus important de suffrages, exprimés, blancs ou nuls pour minimiser leur défaite en jurant qu’ils ont bien reçu le message des Français et qu’ils en tireront les leçons.

Passera le temps médiatique de la digestion, c’est à dire une ou deux semaines et quelques scandales sortis opportunément et ils reprendront leur train-train habituel 

 

D’années en années les résultats des élections ont montré que les électeurs ne sont plus dupes et que le FN est de plus en plus reconnu comme une alternative crédible à ces jeux politiciens.

C’est ce qu’il faut démontrer ce dimanche 25 Mai.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/bas-les-masques/