«

»

Centre-ville de Poitiers : Après les Incivilités, les agressions

Vendredi soir, rue du Marché, un jeune Poitevin qui venait d’acheter un paquet de cigarettes s’est fait molester à coups de bouteille par un de ces marginaux, bien connus des Poitevins, qui squattent le centre-ville depuis maintenant des années.

Fort heureusement, une patrouille de la Brigade Anti Criminalité se trouvait en surveillance à proximité et a pu procéder à l’interpellation de l’auteur des faits. La victime a porté plainte à la suite de cette agression

On ne peut pas dire « que fait la Police ? » puisqu’elle se trouvait sur place au moment des faits, mais force est de constater que de tels agissements se produisent bien trop souvent à Poitiers, dans les quartiers périphériques jusque dans des rues très fréquentées du centre-ville.

On remarquera par ailleurs que c’est une unité de la police nationale, spécialisée dans la lutte contre le crime, qui est obligée de mobiliser des effectifs pour agir sur ce type d’intervention. Il va sans dire que cette mission doit au contraire être attribuée à la police municipale.

Le Député-Maire de Poitiers Alain Claeys porte sa part de responsabilité concernant cette dégradation du climat en centre-ville.

En refusant d’agir contre ces marginaux qui quotidiennement interpellent les passants, multiplient les incivilités et désormais agressent les personnes, il cautionne la politique laxiste du président François Hollande et du ministre de la justice Christiane Taubira, qui ne pensent qu’à vider les prisons en refusant de punir donc d’incarcérer les délinquants.

La surconsommation d’alcool dans l’espace public est un problème auquel Poitiers est confrontée depuis maintenant des années. Le candidat socialiste a beau jeu d’expliquer doctement dans son livret de campagne que « c’est à chacun de participer » pour lutter contre ce fléau (p.40). Nul doute que sa « participation » à cette mission laissera un goût amer au jeune homme agressé vendredi soir.

C’est avec la volonté de traiter le problème de manière radicalement différente que je me porte candidat à la prochaine élection municipale des 23 et 30 Mars 2014.

Sitôt élu, j’appliquerai la tolérance zéro à l’encontre de ces marginaux qui multiplient incivilités et agressions à l’encontre des Poitevins. La loi de la République interdit la consommation d’alcool dans l’espace public, et j’entends la faire appliquer avec le concours de la police municipale de manière systématique.

Alain Verdin
Secrétaire départemental FN 86
Tête de liste « Rassemblement Bleu Marine » aux élections municipales de mars 2014 à Poit
iersa_verdin275x275

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/centre-ville-de-poitiers-apres-les-incivilites-les-agressions/