«

»

Comme à Hellemmes, faudra t-il que le peuple de France s’insurge contre ces élus qui les méprisent ?

Frédéric Marchand est un maire socialiste qui préfère s’occuper des Roms plutôt que de répondre aux attentes de ceux qui l’ont élu. Dans cette petite commune lilloise de 18 000 habitants, rongée par le chômage et la précarité, pas moins de 550 familles sont en attente d’un logement. Mais Monsieur le maire est un humaniste, il a décidé de donner la priorité aux Roms en leur accordant l’accès à ce qu’ils appellent, dans leur jargon de gauche, un « village d’insertion ».

Le 27 octobre, les Hellemmois sont descendus dans la rue. Ils étaient environ 200, bien décidés à se faire entendre, bien décidés à en découdre avec ce maire qui les traite de racistes et qui restera campé sur ses positions malgré l’insistance exacerbée des manifestants qui ne se sont pas privés d’exprimer leur colère. Evidemment les journaux parlent de «dérapage », comme si les habitants de Hellemmes qui figurent depuis longtemps sur la liste d’attente pour avoir un logement n’avaient aucune raison d’exprimer l’injustice dont ils sont victimes.

Comme dans d’autres villes, comme à Châtellerault où les riverains de l’aire dit du « Grand passage » ne veulent plus supporter les Roms qui s’y installent durant tout l’été, comme dans d’autres communes où les gens du voyage sont choyés par les élus au détriment des citoyens Français, nos responsables politiques restent sourds face à la colère et au sentiment d’injustice qui augmente avec l’insécurité, la précarité et les promesses non tenues. Parce qu’il n’y a plus rien d’autre à faire, diront certains, il faudra bien, un jour ou l’autre, que le peuple de France descende dans la rue, il faudra bien que la population méprisée par ce gouvernement d’incapables s’exprime, qu’elle sorte les banderoles et interpelle les élus quitte à forcer les portes des mairies. Cette sourde colère qui gronde dans certaines communes de France risque de se transformer, comme à Hellemmes, en invectives, en crachats…est ce souhaitable ?

Il faudrait surtout  que les Français ouvrent enfin les yeux sur d’autres horizons et qu’en 2014 pour les élections municipales,  territoriales, et européennes, ils fassent confiance aux candidats du Rassemblement bleu marine. Leurs voix seront décisives pour qu’enfin le peuple de France soit entendu et respecté.

Nous vous invitons à consulter régulièrement le site du Rassemblement bleu marine (RBM).  

Marine Le Pen y lance un appel à toutes les forces patriotes :

Nous tendons la main vers nos frères de patrie et nos frères de cœur. C’est de notre force de conviction, de notre sens de l’essentiel, que viendra la victoire…

J’ai conscience de notre responsabilité historique. Je sais que notre vision de la société, de la France et du monde est celle d’une majorité de Français. Je n’ignore pas que beaucoup, sans avoir encore voté pour nous, partagent nos idées et seront bientôt prêts à nous soutenir…

Faites connaître le Rassemblement Bleu Marine ! Faites vivre notre idéal national, patriote, républicain ! Faites vivre l’amour de la France par votre engagement personnel ! Aucune bonne volonté ne mérite d’être laissée de côté, vous avez ici toute votre place !

 

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/comme-a-hellemmes-faudra-t-il-que-le-peuple-de-france-sinsurge-contre-ces-elus-qui-les-meprisent/