«

»

Déclaration écrite (Art. 149.12) de Marine Le Pen sur le sommet européen des 28 et 29 juin 2012

Le conseil européen des 28 et 29 juin va entériner les recommandations annuelles de la Commission européenne à l’encontre de la France afin d’assainir son endettement public et retrouver, soi-disant, sa compétitivité. Ces recommandations deviendront contraignantes après l’adoption des législations en cours, notamment celles de la gouvernance économique de l’Union.

Parmi ces recommandations figurent notamment la poursuite et l’aggravation de la libéralisation des services publics, la fin des professions réglementées, la flexibilisation du marché du travail et la possibilité de licencier plus facilement, cela s’appelle le démantèlement du code du travail.

S’y ajoute la fin de la limitation des implantations de grandes surfaces, la remise en cause de la TVA à taux réduit, l’augmentation des taxes sur la consommation ou encore la création de nouvelles taxes vertes.

Voilà quelques mesures parmi d’autres imposées par Bruxelles pour assurer la viabilité de la zone euro. Le pire c’est que bien évidemment François Hollande et son ministre des Finances approuveront sans restriction, trahissant quelques semaines après la présidentielle les promesses électorales. Les Français apprécieront !

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, le 13 juin 2012

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/declaration-ecrite-art-149-12-de-marine-le-pen-sur-le-sommet-europeen-des-28-et-29-juin-2012/