«

»

Deux brigades de gendarmerie en moins dans la Vienne. Stop à la casse des services publics !

Nous l’avions annoncé il y a quelques mois, les habitants des communes de la Trimouille et d’Availles-Limouzine avaient manifestés contre la fermeture de leur gendarmerie .

cotes-d-armor-gendarmerie-fermeture-effective-de-cinq-brigad_2503872_528x397

Pour des raisons supposées économiques, on préfère supprimer des services publics alors que l’insécurité est de plus en plus grandissante dans la ruralité avec une augmentation importante des cambriolages.

A partir de 18h00 les appels de secours sont transférés directement à une plateforme sur Poitiers, ce qui ralentit considérablement l’intervention des Gendarmes selon leur position géographique et leurs secteurs de surveillance beaucoup plus élargis.

Ces fermetures de gendarmerie vont très certainement impacter de plein fouet sur le  commerce local. Malgré la fermeture récente du parc de l’île aux serpents les habitants de cette localité cherchent désespérément à garder aussi leur bureau de poste.

Il s’agit d’une politique de déstructuration de nos services publics dans notre pays, une politique de réforme qui avait déjà été mise en place par Nicolas Sarkozy en début de son mandat de 2012.  Les territoires ruraux sont sacrifiés par le PS et les Républicains. Ils en méprisent totalement leurs concitoyens. 

Le Front National s’engage pour la survie des territoires ruraux !

–         Des mesures fermes pour endiguer l’insécurité avec en priorité, la reconstitution des effectifs de la Gendarmerie.

–         Relocaliser les services publics comme la poste, les services de santé etc…

Des gouvernants qui ne sont plus capables d’assurer la sécurité de ses citoyens doivent quitter le pouvoir et laisser la place à ceux qui savent le faire.

Alain VERDIN

Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine

Conseiller Municipal à Poitiers.

Arnaud FAGE

Responsable Première circonscription de la Vienne.

Responsable Front National Jeunesse de la Vienne.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/deux-brigades-de-gendarmerie-en-moins-dans-la-vienne-stop-a-la-casse-des-services-publics/