«

»

Hallucinante évasion d’un certain Abdelkader Azza

Cela s’est passé lundi 18 mars, au palais de justice de Poitiers.

Les reportages et articles de la Nouvelle République suffisent à entretenir le suspens sur cette affaire. Il n’empêche que l’évènement en lui-même suscite de nombreuses interrogations, la première étant celle-ci : comment cet individu a-t-il pu prendre la poudre d’escampette de cette façon ?

On imagine qu’il a eu tout de même le temps d’ouvrir la fenêtre et de se hisser sur le toit sans que personne n’intervienne, ce qui suppose un manque de vigilance inqualifiable, et pour le moins inquiétante, de la part du personnel chargé de sa surveillance. Décidemment, en matière de justice, comme le démontre Obertone dans son livre « La France orange mécanique », tout fout le camp.

En attendant, d’après les dernières informations,  Abdelkader, (on a échappé à « Vladimir »), qui avait été interpelé pour avoir, entre autre, donné des coups de marteau sur une femme qui se refusait à lui, ne se promène plus sur les toits et on attend que quelqu’un le découvre. ( lire l’appel à témoins )

Notre Taubira national, comme tous les biens pensants de « gôche », trouvera certainement une explication, si ce n’est une excuse, au comportement de cet homme qu’il ne faudra surtout  pas stigmatiser en le qualifiant de « délinquant » et en précisant qu’il est musulman. 

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/hallucinante-evasion-dun-certain-abdelkader-azza/