«

»

Hôtel F1 de Poitiers racheté pour y loger des migrants : un scandale d’État !

On savait depuis quelques mois que l’État Français, plus précisément le Ministère de l’Intérieur s’engageait à racheter au groupe Accor  des hôtels Formule 1 pour  y loger des migrants. 114 demandeurs d’asile qui vont être logés très prochainement dans cet hôtel.

Alors que nos concitoyens sont toujours plus nombreux à être confrontés à la précarité, que certains sont contraints de dormir dans leur voiture ou même dans la rue – et y meurent parfois ! – il est absolument scandaleux que l’État utilise l’argent des contribuables pour loger des migrants.

Le Front National de la Vienne s’oppose à cette politique d’immigration et demande l’expulsion immédiate et systématique des étrangers qui entrent ou se maintiennent illégalement sur le territoire , avec l’impossibilité juridique de les régulariser et, a fortiori, de les naturaliser.

Leur place n’est ni dans les hôtels, ni dans des « maisons modulables » au sein de campements, mais dans leur pays d’origine. Priorité à nos compatriotes SDF, en situation de précarité et mal logés qui devraient être pris en charge et faire l’objet de toute l’attention des pouvoirs publics.

Il n’y a pas de réflexion politique quand aux déplacements provoqués des  populations. C’est une souffrance collective qui va déstabiliser dans un proche avenir les sociétés européennes d’où le risque d’une balkanisation et de l’émergence de camps qui se radicaliseront de toute part.

Alain VERDIN

Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine.

Secrétaire départemental Front National de la Vienne

Compte Facebook politique : https://fr-fr.facebook.com/Alain-Verdin-360573107408832/timeline/

Arnaud FAGE

Premier adjoint de la Fédération de la Vienne.

Responsable Première circonscription de la Vienne.

Adresse électronique: fn86180@gmail.com

Compte Facebook politique : https://fr-fr.facebook.com/AFageofficiel/

Compte Twitter politique : @Afageofficiel

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/hotel-f1-de-poitiers-rachete-pour-y-loger-des-migrants-un-scandale-detat/