«

»

Jacqueline Daigre évince Abdelmajid Amzil de sa liste pour les municipales

Nous avions dénoncé, dans notre dernier article sur les élections municipales, la connivence entre Mme Daigre, tête de liste UDI-UMP, avec le président de l’association « La Réjouissance Abchir » qui a ouvert un local de 100m2 au cœur du centre commercial rue de la Vallée-Monnaie pour, entre autre, y enseigner les langues islamiques et le Coran, et qui fut à l’initiative des deux conférences avec Tariq et Hani Ramadan (« porte-parole » européens des Frères musulmans ).

DaigreNous apprenons – lire l’article dans la NR – que Jacqueline Daigre a soudainement décidé d’évincer Abdelmajid Amzil de sa liste, car, explique t elle, (après s’être sentie obligée de préciser qu’il n’y avait eu, entre elle et M. Amzil, qu’une prise de contact) : « Je combats le communautarisme et me bats pour la liberté des femmes. Je déteste les intégrismes, qu’ils soient religieux, politiques ou autres. Je n’accepte pas le sectarisme, ni les procès d’intention…».

Nous comprenons, bien sur, le désarroi de Mme Aigre, face à une situation pour le moins ambigüe qui pourrait laisser soupçonner quelques alliances intéressées de sa part à des fins uniquement électorales. Ses positions vis-à-vis du communautarisme, de la liberté des femmes et des intégrismes en tous genres ne peuvent que rassurer nos concitoyens attachés au principe de laïcité et aux valeurs Républicaines de notre pays. Il est cependant évident que la ré-information qui a eu lieu (et que nous avons relayée) concernant cette probable alliance a pesé sur la décision de la candidate aux prochaines élections à Poitiers.

M. Amzil aura beau justifier que son objectif était de « faire quelque chose pour les gens », (quelle chose et pour quels gens ?), nous sommes convaincus qu’un tel personnage n’a pas à s’investir dans la sphère politique à quelque niveau que ce soit. Le prosélytisme islamique sait se cacher derrière toutes les façades de notre démocratie au détriment de nos règles les plus élémentaires de neutralité en matière de religion. Il est toujours et il sera toujours nécessaire de rappeler ce principe de laïcité qui doit rester un acquis fondamental de notre histoire de France. Il en va de l’avenir de notre pays et de la liberté des générations futures. 

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/jacqueline-daigre-evince-abdelmajid-amzil-de-sa-liste-pour-les-municipales/