«

»

Jacqueline Daigre, tête de liste de l’union des droites UDI-UMP à Poitiers, va chercher des voix chez les musulmans

Jacqueline Daigre, tête de liste de l’union des droites UDI-UMP, aurait-elle l’intention de se faire élire grâce au vote de la communauté musulmane et surtout celui des musulmans les plus radicaux, ceux qui admirent Hani et Tariq Ramadan ? Cela ne pose aucun doute quand on apprend, par un entrefilet publié dans La Nouvelle République que le président de l’association « La Réjouissance Abchir »,  Abdelmajid Amzil, serait sur cette liste d’union des droites UDI-UMP.

Capture.JPGD(Lu dans La Nouvelle République du 5 octobre)

On est en droit de se demander si Mme Daigre a véritablement conscience de ce qu’elle fait en invitant cet individu proche des Frères musulmans ( http://www.dailymotion.com/video/xfejtg_les-freres-musulmans_news ), ceux qui prônent la charia et la lapidation des femmes adultères, à figurer sur sa liste. Nous avons plutôt l’habitude de voir les partis de gauche, en particulier « Le front de gauche » du sympathique excité Mélenchon, mais aussi le PS, en quête de ce genre d’électorat. Mais à Poitiers on constate que Jacqueline Daigre ouvre largement ses portes à de nouveaux amis sans doute pour avoir la chance d’être élue aux prochaines municipales.

Qui sont réellement les nouveaux amis de Mme Daigre ? Qui est Abdelmajid Amzil ? Qu’y a-t-il derrière son association « La réjouissance Abchir » ? Nous avons trouvé quelques réponses pour le moins étonnantes et édifiantes dans un article, signé Caroline Alamachère, (cliquer pour lire l’article) publié sur le site du journal en ligne « Riposte Laïque ».  

Nous savions, pour avoir « mis les pieds » dans les deux cycles de conférences organisés par Addelmajid Amzil et consort, que ce musulman qui se prétend « modéré » côtoyait le mouvement islamiste des Frères musulmans,( proche des wahhabites), à la tête duquel figurent, en Europe, les redoutables orateurs au double langage Tariq et Hani Ramadan et, au niveau international, le non moins dangereux Youssef al-Qaradâwî acolyte du leader actuel d’Al-Qaida, Ayman al-Zawahiri.

L’innocente Jacqueline Daigre, aveuglée de « bien pensance », ignore t elle tout cela ou a-t-elle introduit dans sa besace électorale, par stratégie et en toute conscience, les voix des fondamentalistes musulmans de Poitiers, dans la ville même où Charles Martel repoussa leur invasion, en 732 ?    

Ce qui est certain c’est que Mme Daigre, en prenant Abdelmajid Amzil, président d’une association cultuelle (elle enseigne le Coran aux enfants qui la fréquentent) sur sa liste, fait une entorse au principe de laïcité qui impose la séparation entre la sphère politique et la sphère religieuse…mais, au fond, l’ UMPS a toujours pratiquer ainsi. Lisez « Ces maires qui courtisent l’islam » de Joachim Véliocas (vidéo de son interview), Jacqueline Daigre pourrait y figurer en bonne place.

Nos concitoyens de la Vienne accepteront ils cette compromission pour le moins douteuse et l’instauration d’une soit disant « mixité sociale » qui n’est autre qu’un encouragement au communautarisme qui divise déjà dangereusement notre société ? Ne serait ce pas plus intelligent, de la part de cette candidate aux prochaines municipales, de s’intéresser davantage aux petits commerçants, aux artisans, aux agriculteurs, aux petites et moyennes entreprises qui, eux, ont véritablement des choses à dire quant à leur avenir ?

On se demande si Mme Daigre, qui va tout simplement chercher un électorat communautaire (cliquer pour lire l’article de la NR) en prenant sur sa liste UDI-UMP, ce  Abdelmajid Amzil, aurait peur d’être dépassée par le Rassemblement Bleu Marine représenté par Alain Verdin ?

 

 

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/jacqueline-daigre-tete-de-liste-de-lunion-des-droites-udi-ump-a-poitiers-va-chercher-des-voix-chez-les-musulmans/