«

»

La santé prise pour cible à Poitiers

Un cambriolage a eu lieu dans les bureaux du Service de soins infirmiers à domicile du Centre communal d’action sociale (CCAS), dans le quartier de Bel Air, à Poitiers. Onze clés de voitures ont été volées, quatre dérobées, une a été accidentée devant le lycée du Bois d’Amour.

tract-sante-grand-2016

En France, pas moins de 300 voitures sont volées chaque jour ce qui est un véritable scandale. De nombreuses communes n’échappent pas aux conséquences de cette politique laxiste subie par les citoyens depuis 40 ans par les gouvernements de gauche comme de droite qui ont échoués dans le domaine de la sécurité. 

Incivilités, violences collectives, fraudes dans les transports ou à la Sécurité sociale, délinquance hors norme, etc…etc.… notre État français est souvent accusé de laxisme. La note atteint chaque année plusieurs dizaines de milliards d’euros pour le contribuable. Nos hommes politiques corrompus, eux, ne s’en plaignent pas.

Selon une certaine philosophie politique, la cause essentielle de toute société est l’unité sociale, c’est-à-dire agir dans le sens commun, d’être dans l’action commune. Le principe de l’unité sociale est l’autorité. Un membre d’une société poursuit spontanément ses buts personnels. Si chacun se laisse aller à sa volonté propre, aucune action commune n’est possible. Le propre de l’autorité, au contraire, est de déterminer cette action commune où chacun participe et faire membre de la société.

Malheureusement nous vivons et subissons aujourd’hui la ruine et la déliquescence de l’autorité de l’État ce qui constitue un problème majeur pour notre société. Cette éclipse de l’autorité atteint notre société, principalement la famille, la Cité et l’Église.

Les chefs renoncent à commander, les sujets refusent d’obéir. Dans la famille, les parents démissionnent tandis que leurs enfants contestent. Dans les associations civiles, les entreprises, personne ne veut obtempérer s’il n’a examiné auparavant l’ordre donné, tandis que les chefs évitent de commander et ouvrent le parapluie. Dans la Cité, les élus sont à la remorque des électeurs, tandis que ces derniers se rebellent à tout instant. Les conséquences de cette destruction de l’autorité sont terribles. 

Cette situation devient inacceptable et il est urgent d’enrayer ce fléau d’actes d’incivisme et de violences répétées. 


Pour cela Marine Le Pen propose


– Tolérance zéro pour les délinquants et les multi récidivistes. 


– La création immédiate de 40 000 places de prison pour que toute condamnation soit suivie d’effets et l’application de la peine dans son intégralité.


– Renforcer la responsabilité pénale des mineurs délinquants.


– Réaffirmer clairement la loi sur la légitime défense.


– Donner les moyens nécessaires aux forces de l’ordre d’exercer correctement leurs missions.

 

Alain VERDIN

Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine.

Conseiller Municipal à Poitiers.

Arnaud FAGE

Responsable Première circonscription de la Vienne.

Responsable Front National Jeunesse de la Vienne.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/la-sante-prise-pour-cible-a-poitiers/