«

»

LA TRIMOUILLE : Fermeture de la Gendarmerie. Services publics en danger, Territoires oubliés  

Pour les habitants de la Trimouille, les coups de massue s’enchaînent. 

La Trimouille, ex-chef-lieu de canton, a appris, l’été dernier, le départ de sa brigade de gendarmerie et cherche dans le même temps à tout prix à garder son bureau de Poste.

Image10_large

Un second coup de semonce a frappé cette commune avec la fermeture de l’île aux serpents. 

Cette nouvelle fermeture impactera, de plein fouet, les commerçants, restaurateurs déjà échaudés par le départ des gendarmes. 

Les territoires ruraux sont oubliés par l’État, les citoyens méprisés. 

Hausse de la pauvreté, du chômage, du coût de la vie, de l’insécurité : nos territoires ruraux qui représentent quatre cinquièmes de notre pays souffrent en silence, oubliés par nos élites ! 

Dans le cas de la Trimouille, moins de gendarmes, c’est davantage de violence et de délinquance! 

Le Front National s’engage pour la survie des territoires ruraux !

Nous proposons :

– Le redressement économique qui passe par la ré-industrialisation et la mise en place d’une politique agricole nationale, seule apte à maintenir les emplois des secteurs agricoles, para-agricoles et agroalimentaires, sur l’ensemble de notre territoire;

– Financer l’égalité d’accès aux services publics de santé, de transport, de sécurité et de communication pour tous les Français;

– Des mesures fermes pour endiguer l’insécurité avec en priorité, la reconstitution des effectifs de la Gendarmerie.

– Une baisse de 20% de la taxe prélevée par l’État sur les produits pétroliers, compensée par une augmentation des taxes sur les grands groupes pétroliers et gaziers.

Alain VERDIN

Conseiller Régional

Région Aquitaine – Poitou-Charentes – Limousin

Conseiller Municipal à Poitiers

 

Arnaud FAGE

Responsable Première circonscription de la Vienne

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/la-trimouille-fermeture-de-la-gendarmerie-services-publics-en-danger-territoires-oublies/