«

»

Le rappeur « Médine » dans un manuel scolaire, ou comment fabriquer des incultes qui n’aiment pas la France

Médine Zaouiche est connu dans le monde du rap comme étant un « artiste engagé », un des portes paroles de la jeunesse des banlieues victimes de toutes les discriminations. Il porte fièrement son  tee-shirt «I’m muslim, don’t panic» et sa barbe « comme les Noirs américains arboraient la coupe afro dans les années 60 ».  Admirateur de Tariq Ramadan, il s’était illustré à Châtellerault en intervenant dans un collège après l’affaire Mohamed Merah (voir notre article). Les propos qu’il avait tenus devant les élèves sur le traitement des médias à ce sujet avaient même fait réagir la presse locale.

Médine fait tout simplement de la propagande. Il affiche ostensiblement sa religion et son engagement dans la défense de ses frères musulmans victimes des lois racistes de la République : « Si je mets en avant l’islam dans mes raps, c’est parce que j’estime qu’aujourd’hui, il est un facteur d’exclusion au même titre que la couleur de la peau ou l’appartenance à un quartier » explique t-il. Il se sert de ses « talents » pour prêcher la révolte (1) dans les quartiers, mais seulement avec des mots (ben voyons !). Comme la plupart des rappeurs qui saccagent  la langue de Voltaire (2 ) avec l’approbation des médias et des intellectuels bien pensants, il a la certitude d’en avoir assez dans le cerveau pour jouer dans la cour des élites branchés du show-biz. Grâce à la publication des paroles d’un morceau de son dernier « chef d’œuvre musical » par les éditions Nathan sous le titre évocateur de « 17 octobre 1961 », Médine peut se targuer d’avoir franchi une étape décisive. Grâce à l’école de la République, il va devenir le leader des rappeurs rebelles prêcheurs d’islam : « Je m’inspire des livres pour écrire… désormais c’est l’inverse, ce sont les livres qui s’inspirent de nous… content de faire du rap qualifié de « trop scolaire » ! ».

A n’en pas douter, ce manuel scolaire va plaire à l’Education Nationale qui n’a de cesse de tronquer la vérité sur les évènements de notre passé et d’évincer des pans entiers de notre Histoire de France. Il va plaire à la majorité des enseignants, toujours à l’affut d’une accroche originale pour transmettre leur vision unique et politiquement correcte des faits tragiques de cette période. Bien évidemment, les élèves qui auront ce manuel entre les mains sont forcément des jeunes qui aiment le rap. Bien événement, ils devront avaler comme des imbéciles lobotomisés les paroles pleines de subtilités littéraires de ce nouveau génie de la langue française qui dénonce les sales colons de Français qui ont détruit l’Algérie et assassiné ses « frères » dans la nuit du 17 octobre 61…lire absolument « La vérité sur le 17 octobre 1961 ».

Nous qui aimons la France, nous ne pouvons accepter que de telles médiocrités soient publiées dans les livres scolaires de nos enfants. 

Ne restons pas sans réagir.

Pour contacter Nathan : 01 53 55 26 62 / www.nathan.fr/contacts

ou http://www.nathan.fr/en/nous_contacter.asp?ask=1

Pour contacter  le Ministère de l’Education Nationale : 01 55 55 10 10 / mediateur@education.gouv.fr

 

(1) Paroles de la chanson Besoin de Révolution :

Besoin d’un Bic, d’un Beat et d’une bonne grosse basse !

Besoin d’un Mic, d’un Back et d’un Passeport falsh !

Dans « Résolution » , besoin de remplacer le « S » par le « V »,

Tu t’es pas relevé qu’on a le bras levé !

J’ai besoin de changer les choses. La main sur le Glaive

Et les deux poings dans une paire de Gloves !

Oh My God ! Besoin d’observer le globe.

Un tigre dans la glotte, je viens débarbouiller le gloss !

Besoin d’un Keuf pour un Keuf , d’un Juge pour un Juge,

D’un Proc pour un Proc, pour ceux qu’on accusent !

Besoin de patch Anti-Shit dans les Coffee Shop.

Besoin d’un Badge Anti-Schmit sur nos beaux Tee-Shirts.

Besoin de révolte, de réveil communautaire !

Besoin de Paix alors j’ai besoin d’un revolver.

De dénoncer leur climat ultra sécuritaire,

De me torcher l’arrière avec leurs presse populaire !

Besoin d’un pouvoir d’achat de P.D.G.

Besoin de sortir de sous le seuil de pauvreté !

Besoin que l’Or Noir repasse sous les 100 dollars,

Que les Ghettos repassent sous la barre des 100 Taulards !

Besoin de changer par un Q7 ma Twingo

Sans pour autant enlever le chapelet du rétro !

Besoin de Bicots, de Blancs et de Blackos !

Besoin de Din Records autant que Because !

Des Be-besoins, j’en ai be-bezef.

Si je bé-bégaie faute à R.Z.A ou à D.B.Z ? !

J’ai be-besoin de la be-bebar des ZZ Top.

Be-besoin de bé-bé-bébar leur digicode.

Besoin de zapper le Hip-Hop de mon Ipod.

Besoin de balancer ma Zapette aux fond des chiottes !

Le R.A.P aurait bien besoin d’un Checkpoint

Car les M.C tiennent le micro comme un Sex-Toy !

Besoin de performances, de morceaux hors-formats,

D’être au Rap ce que Muhammad est à George Forman !

Besoin d’effort, de Hardcore et de réformes.

Besoin que le binôme Lunatic se reforme !

Aux Clubbers, besoin d’arracher la langue.

Le seul Clubber que l’on tolère c’est Clubber Lang !

Les Studios sont des bars, les Clips des stripteases.

Besoin de ressusciter l’esprit des « Sixties ».

Besoin d’un Hallal Cheese du fruit puni.

Besoin des Royalties à Carla Bruni !

Besoin d’un homme politique Boulevard Auriol

Et de George W. dans un cercueil !

Besoin d’une bouche d’égout pour Beat-Boxer.

Besoin d’un marketing de Blockbuster !

Brother, besoin de m’écarter du viseur,

De déguster du Poulet braisé au Taser !

Besoin d’une Assurance vie pour marcher en ville,

D’un chèque à 6 Chiffres pour mon centre Islamique !

Besoin de Dieu, pas d’un Bodyguard,

D’envoyer les Journaleux vicieux dans un Body Bag.

 Besoin de Brav, Tiers Monde et Sals’a,

Nahim, Hugues, Proof, Aboubakr et Yahia.

Besoin de Samba, Moodee, Enarce et Koto.

Besoin de Dr.C, Chicanos et Remos !

On a les besoin d’énergumène

A l’apparence Humaine avec une rage Herculéenne !

Besoin d’écrire quand les Rappeurs ont la flemme,

De régler nos horloges internes sur celle de Flavor Flave ! ( X 2 )

J’ai les besoin d’un énergumène

A l’apparence Humaine avec une rage Herculéenne !

Besoin d’écrire quand les Rappeurs font la grève,

De régler mon horloge interne sur celle de Flavor Flave !

Besoin de Révolution !

(2) Paroles de la chanson Don’t Panik :

 « Don’t Panic » est aussi le nom de l’association qu’il a créée pour lutter contre les discriminations

 Don’t Panik !

Muslim, je le suis everyday

Ecoute ma chronique d’une république effritées

 Boul’éhia de ta barbe, dis-leur Don’t Panik !!,

Musulmane de ton voile, dis-leur Don’t Panik !!,

Banlieusard de ta ville, dis-leur Don’t Panik !!,

Mon slogan, ma devise, c’est le Don’t Panik !!,

Prolétaire de ta classe, dis-leur Don’t Panik !!,

Africain de ta peau, dis-leur Don’t Panik !!,

Musulman de ta foi, dis-leur Don’t Panik !!,

Mon slogan, ma devise, c’est le Don’t Panik !!,

Bêtement, le monde est plein d’entêtement,

Les en-tête de la presse font des tête d’enterrement,

Mais !, mes couplets viennent en faire taire tellement,

Je suis un religieux avec le sens de l’entertainment.

Aucun anthrax dans mes chronopost,

y croire !

C’est comparer les moto crottes et les moto cross,

Mon dynamisme est un bâton de dynamite,

Effrayant la ménagère et le jeune cadre dynamique.

Don’t Panik !!,

J’arrive pour formuler nos intentions,

On incite pas nos sœur a être candidate a l’excision,

Nous aussi on souhaite émanciper la femme,

Mais on ne regèlera pas le problème en relookant les afghanes.

Travail égale, fiche de paie inégale pour femme,

C’est tout de même pas une philosophie musulmane,

Ce drame !, parce que silencieuse sont leurs marches,

Pour respecter nos sœurs on attendra pas le 8 mars,

Nan !, hypocrisie d’une société patriarcale,

Qui transforme l’injustice en patriote acte,

Libertine, Laïcité, et Liberticide,

Qui viole nos droit civique sans préservatif.

 Boul’éhia de ta barbe, dis-leur Don’t Panik !!,

Musulmane de ton voile, dis-leur Don’t Panik !!,

Banlieusard de ta ville, dis-leur Don’t Panik !!,

Mon slogan, ma devise, c’est le Don’t Panik !!,

Prolétaire de ta classe, dis-leur Don’t Panik !!,

Africain de ta peau, dis-leur Don’t Panik !!,

musulman de ta foi, dis-leur Don’t Panik !!,

Mon slogan, ma devise, c’est le Don’t Panik !!,

 Bêtement, le monde est plein d’entêtement,

Les en-tête de la presse font des tête d’enterrement,

Mais !, mes couplets viennent en faire taire tellement,

Je suis un banlieusard avec le sens de l’entertainment.

 Le taff nous fuit comme Richard Kimble,

Recalé, même avec un curriculum bancébeul,

Branquignole, qui ne traine qu’en bande comme à Gaza

et qui aurait des atomes crochu avec Abou Hamza :

Qui a un pied dans les manifs,un pied chez les casseurs,

un pied chez les sportif,un pied chez les dealeurs,

un pied dans les mosquées,un pied dans les tournantes,

un pied dans le bourbier,et l’autre dans la tourmente,

un pied sous le mini bar,l’autre sur le minbar,

un pied chez les barbares,l’autre cher les bu-bar,

un pied dans les cage-bra,un pied dans les gar-ba,

un pied dans les gard’av,et l’autre vers la Kaaba,

un pied dans les émeutes,un pied chez les zonards,

un pied chez les gens neutre,l’autre chez les jobards,

un pied chez les imam,un pied chez les zidane,

un pied chez les arabes,et l’autre cher les tsigane,

C’est tout ce que la France pense de nous,

du 76 DPT au 80 zedou crouille,

 De leur insultes si j’rédige une liste,

J’aurai de quoi me venger comme Mesrine envers les journalistes

Boul’éhia de ta barbe, dis-leur Don’t Panik !!,

Musulmane de ton voile, dis-leur Don’t Panik !!,

Banlieusard de ta ville, dis-leur Don’t Panik !!,

Mon slogan, ma devise, c’est le Don’t Panik !!,

Prolétaire de ta classe, dis-leur Don’t Panik !!,

Africain de ta peau, dis-leur Don’t Panik !!,

Musulman de ta foi, dis-leur Don’t Panik !!,

Mon slogan, ma devise, c’est le Don’t Panik !!,

Don’t Panik, voici mon slogan,

Sortez les cuirasse et renfiler les gants.

Tout les jours au centre de la cible,

Car tout les jours je suis muslim !

 

          

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/le-rappeur-medine-dans-un-manuel-scolaire-des-editions-nathan-ou-comment-fabriquer-des-incultes-qui-naiment-pas-la-france/