«

»

Les services publics menacés

A Châtellerault on apprend qu’un médecin a été pris pour cible vendredi dernier dans le quartier de Châteauneuf situé à Châtellerault.

viol-aide

Selon les informations requises, un homme et sa compagne se seraient présentés au cabinet avec plus d’une heure de retard pour un examen de leur bébé de cinq mois. Ils sont priés de patienter un peu dans la salle d’attente. Le couple n’aurait pas apprécié le délai d’attente et devant d’autres patients l’homme frappe le Docteur au visage.

Les Professionnels de santé qui exercent leur profession dans certains quartiers difficiles n’en sont pas épargnés.  La survenance de ce type d’agression démontre que l’insécurité est partout sur notre territoire. L’observatoire de la sécurité des médecins le démontre très clairement et on déplore 924 agressions en France pour 2015.

En détail, les chiffres dévoilés confirment que les généralistes restent les plus touchés par l’insécurité représentant 65%  des médecins agressés.

On constate aussi qu’à l’hôpital, les aides soignants, les infirmiers sont en première ligne face aux violences sociales et aux problèmes communautaires.

Les personnels de santé sont souvent pris pour cible par des patients qui jugeaient l’attente trop longue ! Les violences verbales et physiques sont devenues routinières. Aussi la pénibilité des professions de santé doit être reconnue et dédommagée financièrement. Les directions hospitalières doivent réfléchir à une meilleure organisation de leurs structures afin de ne pas faire peser sur le personnel des carences managériales.

Quand aux derniers chiffres de l’Observatoire national de la délinquance, qui font le bilan de l’année écoulée en matière de sécurité publique sont catastrophiques. La Présidence de Monsieur Hollande ne vaut définitivement pas mieux que celle des années Sarkozy ; c’est la continuité dans les chiffres, la continuité dans l’échec. La coresponsabilité des Républicains (ex UMP) et du PS dans la dégradation des conditions de vie des Français est lourde.

Devant de tels résultats, il n’y a qu’une seule solution : mettre en place une véritable politique de tolérance zéro. Il faut restaurer les effectifs de police et de gendarmerie, renforcer l’arsenal judiciaire et augmenter d’urgence les places de prison en vue de permettre une application stricte des peines.

Protéger tous nos agents des services publics, un impératif non négociable.

La peur doit enfin changer de camp !

Alain VERDIN

Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine.

Conseiller Municipal à Poitiers.

Arnaud FAGE

Responsable Première circonscription de la Vienne.

Responsable Front National Jeunesse de la Vienne.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/les-services-publics-menaces/