«

»

Poitiers : J’ai manifesté avec les « antifascistes »… mais je n’ai pas vu les musulmans offensés !

Samedi dernier, Génération Identitaire sur le toit du chantier de la mosquée de Poitiers. Ce jeudi soir, manifestation « contre le fascisme », quartier des Couronneries.

Les Couronneries, au nord de la ville : un de ces quartiers de grands immeubles construits dans les années 60-70, pour les classes moyennes et populaires. Actuellement à mi-chemin entre quartier poitevin et « quartier ».

La manifestation a été organisée non pas en centre-ville, mais ici, où se concentre une importante population musulmane à quelques centaines de mètres de la mosquée.

Dix-huit heures. Un groupe se forme. On sort les drapeaux des sacs : NPA, Mouvement des jeunes communistes, PC, Front de gauche, les Verts, CNT (Confédération nationale des travailleurs) et autres Alternatifs…

Figures imposées : l’étudiant avec son keffieh, la timide au T-shirt Che Guevara, le retraité de l’Éducation nationale (poils en broussaille et chaussures de marche Décathlon), les soixante-huitardes arborant les oripeaux de leur jeunesse.… et la vigilance discrète de la police.

Quid des offensés ? Où sont les musulmans ? Tous comptes faits, seuls quatre ou cinq badauds, de toute évidence habitants du quartier, se joindront timidement au cortège.

Prévue initialement pour être statique, la manifestation – un peu plus de cent personnes – finit par serpenter à travers les rues des Couronneries. C’est l’heure des courses, chacun vaque à ses occupations : jeune mère voilée poussant landau, mamies à cabas, « barbus » en kamis… Aucun ne prête attention à ces petits groupes de militants qui se connaissent de longue date, refont le monde entre eux, sans s’adresser à ceux qu’ils sont venus « défendre ».

Des mondes se côtoient, qui s’ignorent.

Leila Syam

 (source :  Riposte Laïque)

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/poitiers-jai-manifeste-avec-les-antifascistes-mais-je-nai-pas-vu-les-musulmans-offenses/