«

»

Quand les écologistes se prennent pour des pseudo moralistes

Le député écologiste Denis Baupin  a démissionné lundi de son poste de vice-président de l’Assemblée nationale sur la demande du président, Claude Bartolone quelques heures après avoir été mis en cause par des élues écologistes pour « harcèlement » ou « agression sexuelle ».

a-BAUPIN-ROUGE-A-LEVRES-640x468

Cette affaire secoue toute la classe politique et pas des moindres, celle du parti EELV.

On peut résumer cette situation en une seule phrase : faite ce que je dis, mais surtout ne faites pas ce que je fais !

Des donneurs de leçon en tous genres n’ont cessent de nous répéter qu’à eux seuls ils représentent  le fameux camp du bien avec leurs idéaux féministe, leur béatitude Européistes de technocrate et leur envie de toujours plus d’immigration, mais pas chez eux, chez les autres.

Monsieur le Député vous vous retrouvez aujourd’hui coincé la main dans le pot de confiture. Vous qui avez toujours dénoncé la misogynie, la violence faite aux femmes, vous êtes aujourd’hui rattrapé par la patrouille féministe qui dénonce vos faits de harcèlement et d’agression sexuelle.

Le Front National de la Vienne ne portera pas de jugement hâtif sur cette affaire,  nous en laissons ce travail à la justice en toute transparence.

Nous constatons juste avec une certaine délectation que les moralistes de ce pays sont souvent au final des illusionnistes !

Alain VERDIN

Conseiller Régional

Région Aquitaine – Poitou-Charentes – Limousin

Conseiller Municipal à Poitiers.

 

Arnaud FAGE

Responsable Première circonscription de la Vienne.

Responsable Front National Jeunesse de la Vienne.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/quand-les-ecologistes-se-prennent-pour-des-pseudo-moralistes/