«

»

Régionales 2015 : Jacques Colombier, le Front Aquitain

La tête de liste du Front National aux prochaines Régionales s’appelle Jacques Colombier. Cet élu aquitain était cette semaine à Poitiers pour décocher ses premières flèches…

Le Front National continue de fourbir ses armes en vue des prochaines échéances électorales.

10996073_10153012089463671_542765570920450889_n

Le 1er juillet, le bureau politique a ainsi désigné les têtes de liste aux Régionales des 6 et 13 décembre.

Dans la future grande Aquitaine, le « poste » revient à Jacques Colombier, fidèle au FN « depuis quarante ans », élu au Conseil régional aquitain entre 1986 et 2010 et à Bordeaux (1989-2008).

Le sexagénaire se lance dans la campagne avec beaucoup d’ambitions. 

« Le dernier sondage de Sud-Ouest nous donne 18% au premier tour et 19 au second.

Dans l’analyse du Monde, qui n’est pourtant pas un journal proche de nos idées, les projections nous attribuent vingt-sept sièges. Nous ne serons donc pas un groupe de témoignage… »

Le FN/Rassemblement Bleu Marine est d’autant plus confiant que les dernières Départementales lui ont été « très favorables ».

Face aux « élus féodaux régionaux » et à une Virginie Calmels qui « se contente de couper des rubans », Jacques Colombier se présente comme le candidat de « la proximité », apôtre « des économies budgétaires ».

11228110_10153012088138671_8520471972630124085_n

« Je veux élaborer un programme avec des propositions concrètes.

Par exemple, nous pouvons économiser de l’argent sur le train de vie des élus ou sur les relations internationales. Je n’ai rien contre les programmes d’aides à d’autres pays, mais bon… »

Face au « ras-le-bol fiscal », l’ex-secrétaire national du FN à la formation promet, s’il est élu, de ne « pas augmenter les impôts ».

Les agriculteurs, qui l’ont empêché d’arriver à l’heure, hier à Poitiers ?

« Je préconise une politique d’aide directe aux jeunes agriculteurs qui s’installent et l’annulation de la part régionale sur le foncier non bâti. 

En Aquitaine, cela représente 40M€. On doit pouvoir compenser. »

Au cours de ces « trois mois de campagne » -les têtes de listes départementales seront désignées début août-, le Frontiste promet de « manger des kilomètres » pour rencontrer un maximum d’habitants.

Un grand meeting le 26 septembre

La Fédération de la Vienne a prévu d’organiser un grand rassemblement, le 26 septembre, au château couvert de Jaunay-Clan. « Nous avons invité Marine… », commente Alain Verdin, patron du parti dans le 86.

Pas sûr que la présidente du FN soit disponible puisqu’elle est, elle-même, candidate dans le Nord-Pas de Calais. Elle se serait tout de même engagée à tenir meeting dans chacune des treize futures régions. 

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/regionales-2015-jacques-colombier-le-front-aquitain/