«

»

La face cachée du « burkini »

La violente rixe samedi dernier dans une crique de Sisco en Corse laissera des traces d’une France déjà tiraillée par à un communautarisme croissant !

femmes-voilc3a9es-islam-plages

A l’origine des incidents, des membres d’une famille maghrébine ont voulu, dans une logique de caïd, s’approprier la plage et la privatiser selon les déclarations mercredi dernier du Procureur de la République de Bastia Nicolas Bessone lors d’une conférence de presse.

Il s’en est suivi des incidents ou des protagonistes ont jeté des pierres à proximité des baigneuses pour les intimider. Un ressenti de tensions très fortes avec insultes, menaces selon le Procureur.

D’un autre côté, il y eut il y a quelques mois des signes précurseurs aux affaires du Burkini : des attaques du fait du port d’un short à Toulon et d’un maillot de bain à Reims au printemps 2016. Une jeune femme avait été attaquée par un groupe de cinq filles qui l’avaient   insultée, menacée et lui avait craché dessus dans un bus parce qu’elle portait un short en jean (source : www.lefigaro.fr/actualite).

De même que pour l’agression de Reims pour un maillot de bain, la dimension morale ne peut être évacuée a priori car les hommes et les femmes sont porteurs de valeurs religieuses/morales qui les « dépassent », la culture et les interdits moraux associés sont inscrits au plus profond de leur âme et dans une conscience ou inconscient collectif.

L’affaire du burkini, ce maillot de bain intégral propagé depuis quelques années par les islamistes doit être interdit dans notre pays, où il n’a strictement pas sa place. C’est une question de laïcité républicaine, d’ordre public, et de respect de la dignité de la Femme face à l’obscurantisme islamiste.

Le Front National de la Vienne exprime toute la sympathie et le soutien aux blessés et à leurs familles, ainsi qu’à la population de Sisco et de sa région.

Notre état doit être en mesure d’imposer l’ordre républicain et laïque dans notre pays afin d’éviter tout amalgame. La démocratie a ses limites.

Les contradicteurs de cette notion républicaine devraient au mieux se dévoiler.

Alain VERDIN

Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine.

Conseiller Municipal à Poitiers.

Arnaud FAGE

Responsable Première circonscription de la Vienne.

Responsable Front National Jeunesse de la Vienne.

Dominique CHAROTE

Responsable Adjoint Nord Vienne.

Délégué de Châtellerault Canton 4.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/retour-sur-laffaire-du-burkini/