«

»

Risque d’épidémie évité à Poitiers.

Dans un immeuble squatté au 75 Boulevard du Grand Cerf, 17 personnes dont 11 enfants vivaient selon la presse locale dans des conditions sanitaires des plus catastrophiques.

Depuis des mois les riverains se plaignaient de cette situation mais rien ne bougeait. Il a fallu attendre qu’il y ait des dizaines de mètres cubes de déchets pour qu’enfin les Autorités locales réagissent avec la crainte d’une épidémie.

Pas un mot sur les occupants. Qui sont-ils, d’où viennent ils ?

Par chance aucune épidémie à déplorer. Le pire a été évité qui aurait pu mettre en danger sanitaire ces familles et la population. Notons que tout risque sanitaire se traduit par un évènement nuisible à la santé d’une personne ou un groupe d’individus. Il faut y faire face rapidement pour éviter une menace d’épidémie, de pandémie, et l’altération environnementale.

Le représentant du Front National de la Vienne, Alain VERDIN, dénonce une forme de laxisme de la part des Autorités locales. La perception des risques, n’est pas toujours rigoureuse et proportionnée. La surinformation de l’opinion publique, les riverains dans cette affaire, ne conduit pas nécessairement à la juste évaluation des risques sanitaires et à sa prise en compte.

Des mesures doivent être prises rapidement :

– Recensement des bâtiments abandonnés pour éviter le squat.

– Mettre en place une cellule locale d’intervention

– Augmenter les centres d’accueil d’urgence

– Coordination plus efficace et rapide avec les autorités locales.

La salubrité publique : Une des priorités

 

Alain VERDIN
Délégué Départemental FN 86
Conseiller Régional
Région « Nouvelle Aquitaine »
Conseiller Municipal Poitiers.

Vous pouvez me suivre :

Sur Facebook

Sur Twitter

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/risque-depidemie-evite-a-poitiers/