«

»

Sarkozy : le retour de Super-menteur

La candidature de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2017 n’étonne plus personne et est considérée comme « un non-événement ».

Sarkozy

En réalité depuis 2012, Nicolas Sarkozy se comporte en éclaireur du clan des saints. Pourtant cet ancien Président de la République qui traîne derrière lui de nombreuses affaires juridiques à en citer l’affaire de Bygmalion avec des dépassements de frais de campagne en 2007 dépassant les 80 millions d’euros, sans compter les 600 milliards de dettes accumulées pendant son quinquennat.

Battu en 2012, il avait pourtant annoncé qu’il quitterait la politique. Rappelons que les Français l’ont sanctionné en votant François Hollande comme Président de la République, un choix sans aucun doute pour beaucoup de nos compatriotes à ne plus pouvoir lui faire confiance et de le supporter à une prochaine élection suprême.

Va-t-il encore surfer une fois de plus sur les idées du Front national et sur « J’ai changé » avec un retour sur des promesses non tenues pendant son quinquennat

Retour sur les promesses non tenues de Super Menteur :

1 – «J’instaurerai des plafonds annuels d’immigration

Promesse non tenue : Plus de 200 000 entrées d’étrangers sur le sol français par an ! 1 million en cinq ans.

2 – « Je n’augmenterai pas les impôts, mais au contraire ferai tout pour les baisser. »

Promesse non tenue : Le taux de prélèvements obligatoires, qui mesure le pourcentage d’impositions et de taxes dans le PIB, a augmenté entre 2007 et 2012, passant de 43,4 % en 2007 à 44,6 % prévus pour fin 2012. Les plans de rigueur ont massivement pesé sur les ménages (gel du barème de l’impôt sur le revenu, hausses de la TVA, réduction de niches fiscales…).

3 – « Si je suis élu, mon gouvernement sera limité à 15 ministres. »

Promesse non tenue : dès 2007, le gouvernement Fillon a compté 31 membres : 15 ministres et 15 secrétaires d’État et un haut-commissaire.

4 – « Je veux m’engager, par exemple, sur le plein emploi : 5% de chômeurs à la fin de mon quinquennat. (…) Si on s’engage sur 5 % de chômeurs et qu’à l’arrivée il y en a 10, c’est qu’il y a un problème. »

Promesse non tenue : A l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Elysée en mai 2007, le taux de chômage était de 8,1 % au sein de la population active. A sa sortie en mai 2012, il était de 9,7 %.

5 – « Je créerai un service civique obligatoire de six mois. »

Promesse non tenue : Nicolas Sarkozy avait proposé la création d’une agence de la défense civile avec un service civique obligatoire pour les jeunes. Martin Hirsch, haut commissaire à la jeunesse, a finalement mis en place un service civique facultatif.

6 – « Nous créerons un contrat de travail unique. »

Promesse non tenue : Cette promesse n’a jamais été mise en œuvre.

7 – « Le droit à la retraite à 60 ans doit demeurer, de même que les 35 heures continueront d’être la durée hebdomadaire légale du travail. »

Promesse non tenue : En 2010, la réforme portée par Eric Woerth fait passer l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans et de 65 à 67 ans l’âge pour le taux plein.

Les Candidatures à la primaire à Gauche comme chez les Républicains pour choisir leur candidat à la Présidentielle de 2017, c’est comme une course de chevaux, il y a plus de monde sur la piste que dans les gradins.

Nicolas Sarkozy, Alain Juppé ou François Hollande, c’est l’échec sur tout !

– Insécurité, terrorisme, islamisme ;

– Chômage de masse, désindustrialisation ;

– Crise agricole ;

– Ruralité abandonnée, services publics sacrifiés

– École malade – baisse du niveau des élèves.

Ils ont tous échoués et veulent encore concourir.

Marine Le Pen propose aux Français de reprendre en main leur destin.

– En finir avec ces dirigeants incompétents, ne plus se soumettre aux ordres de la Commission de Bruxelles et de l’Union Européenne.

– Redresser la France et lui redonner sa place dans le monde.

Souveraineté – Arrêt de l’immigration massive – Patriotisme économique – Écologie – Laïcité – Sécurité – École des savoirs fondamentaux !

Françaises, Français, réagissons !

Alain VERDIN

Conseiller Régional Nouvelle Aquitaine.

Conseiller Municipal à Poitiers.

Arnaud FAGE

Responsable Première circonscription de la Vienne.

Responsable Front National Jeunesse de la Vienne.

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/sarkozy-le-retour-de-super-menteur/