«

»

La suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs, le laxisme et l’irresponsabilité du gouvernement socialiste à l’œuvre

« La première annonce du nouveau ministre de la Justice Christiane Taubira n’aura pas été un signal de fermeté, mais bien au contraire une marque de faiblesse : la suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs. Une nouvelle fois, c’est le laxisme qui prévaut.

En dépit des discours électoralistes, le précédent pouvoir UMP a fait preuve pendant 10 ans d’un laxisme coupable. Il est disqualifié par deux mandats successifs d’abandon de la justice et d’explosion des violences, et en particulier de la délinquance des mineurs. Le nouveau gouvernement socialiste nous montre que c’est la continuité dans le laxisme qui prévaudra pendant les années qui viennent » , a déclaré Marine Le Pen dans un communiqué de presse.

Avec les socialistes, l’éducatif doit primer sur le répressif

Christiane Taubira, ministre de la Justice du nouveau gouvernement Hollande, a donc décidé de supprimer les tribunaux correctionnels pour les adolescents récidivistes âgés de 16 à 18 ans. Ces tribunaux avaient été instaurés par le gouvernement Sarkozy dans l’objectif d’une plus grande efficacité dans la lutte contre la  délinquance des mineurs. Le fonctionnement de ce tribunal correctionnel, innovant en matière de justice des mineurs, était effectivement en application depuis le mois de janvier dernier. Nul besoin d’être spécialiste pour comprendre que la période est trop courte pour qu’un quelconque bilan puisse être fait suite à cette mesure. Cela n’a pas empêché Mme Taubira de considérer, au prétexte que l’éducatif doit primer sur le répressif, qu’il fallait mettre fin à l’existence de ce tribunal crée pour les délinquants souvent multirécidivistes, et coupables de délits graves.

La politique de « l’excuse » de la gauche bien pensante

« Toute sanction doit répondre à la gravité des acteset la minorité ne saurait être une excuse », explique le syndicat de police Alliance, opposé à la disparition  de ces tribunaux que Nicolas Sarkozy a mis dix ans à mettre en place. En prenant en considération le parcours et de la personnalité du délinquant inculpé, la justice va, à nouveau, permettre l’individualisation de la sanction et l’atténuation de la peine liée à la notion de minorité. Quand on sait la gravité des délits commis par ces pré-adultes délinquants et le nombre de récidivites, on mesure à quel point la politique du gouvernement socialiste baigne dans cette idéologique bien pensante et irresponsable propre à la gauche compassionnelle qui ignore la réalité des problèmes d’insécurité que subissent les Français.

Taubira assiste à un match de basket entre détenus, l’un d’eux se fait la belle

Difficile de ne pas en rire ! Difficile de ne pas voir, dans l’évasion de ce détenu géorgien condamné pour vols et recels, un signe précurseur de ce que sera la conséquence du laxisme du gouvernement socialiste en matière de justice. L’angélisme est de mise. Attendons la suite…

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.frontnational86.fr/suppression-des-tribunaux-correctionnels-pour-mineurs-communique-de-presse-de-marine-le-pen/